Enquêtes pour évaluer les conséquences de la crise Covid


L’enquête sur l’occupation des logements et difficultés économiques

Notre objectif était d’avoir une visibilité claire des impacts de la crise sanitaire : la vacance réelle, la vacance causée par l’absence des occupants sans congés déposés, les départs prévus prochainement mais aussi le règlement des redevances par les résidents et les profils les plus en danger. Notre enquête a eu lieu en deux temps : une première collecte fin avril, et une deuxième mi-mai. 63 % des structures adhérentes ont répondu, gestionnaires de 94 % des logements du réseau.

Ces données nous ont permis de communiquer précisément auprès de nos partenaires afin de les alerter sur nos difficultés et les mobiliser sur la recherche de solutions exceptionnelles au regard de la situation.

PDF - 325.3 ko
Chiffres clés - L’enquête sur l’occupation des logements et difficultés économiques, mai 2020

Enquête sur les difficultés économiques des jeunes résidents des FJT franciliens

6 mois plus tard, nous avons réalisé une enquête sur les situations des jeunes au 30 septembre 2020 qui met en lumière une dégradation significative de la situation économique des résident·e·s de nos 105 résidences en Ile-de-France.

Les dispositifs ponctuels de soutien et le chômage partiel ont permis de maîtriser à ce stade les impayés. L’augmentation de près de 50% des jeunes sans emploi ou sans ressources laisse présager une situation très difficile pour les semaines à venir. Notons que 41% d’entre eux rencontrent une ou plusieurs difficultés importantes. De plus, près de 14% ont fait appel aux différents dispositifs de sécurisation ou d’aide (dont 6% d’aides alimentaires). 

Nous restons mobilisés face à cette situation.

PDF - 919.1 ko
Enquête difficultés économiques des résidents, novembre 2020

L’enquête qualitative sur les pratiques du réseau à l’heure du confinement

En mai 2020, l’équipe de l’URHAJ Île-de-France a mené une série d’entretiens téléphoniques auprès des adhérents du réseau pour réaliser un bilan de cette période de confinement « hors du commun ».

Le but était de faire le point sur ce que les équipes souhaitaient garder, partager avec le reste du réseau, faire remonter les blocages, témoigner de notre activité durant cette période et garder une trace des bonnes pratiques qui se sont créées pour en tirer des enseignements.

L’implication des résidents et la transition numériques sont les 2 axes fort qui ont émergé.

PDF - 849.9 ko
Les pratiques de l’Union à l’heure du confinement