Mobilisation des résidents pendant la crise Covid-19

Maëva, résidente au FJT Jeune Cordée (Paris 9e) s’est lancée dans la fabrication de masques en tissu pour aider le personnel soignant. Une initiative solidaire dans laquelle elle est épaulée par d’autres résidentes à qui elle compte apprendre la technique, pour que tout le monde puisse se protéger et protéger les autres. Elle en témoigne dans son interview.


Comment tu as eu l’idée ?
Je travaille dans la mode mais je ne fais pas spécialement un métier qui est lié à la couture. J’ai fait des études de mode avec une double formation styliste/modéliste et il y avait un peu de couture dedans, donc j’ai appris à coudre durant cette formation.
Je voyais beaucoup de posts sur Facebook à propos des soignants, qu’ils manquent de matériel, notamment de masques. J’en voyais depuis le début du confinement, mais au début je n’y prêtais pas spécialement attention, comme je voyais d’autres posts dans lesquels ils disaient que des masques en tissu servaient à rien. Et puis au bout de 3 semaines, j’ai eu un déclic et j’ai eu l’envie de vraiment faire quelque chose.

Comment s’y prendre ?
Commander des tissus n’est pas possible car tous les magasins qui en font sont fermés et les sites internet ne livrent pas spécialement, et puis l’idée ce n’était pas non plus de s’endetter pour ça.

Du coup j’ai pris sur mes stocks de tissus, et j’en ai parlé aux filles du foyer et certaines ont sacrifié des T-shirts ou des vieux trucs qu’elles n’utilisaient plus. Et comme j’ai un atelier partagé à Paris, la responsable m’a donné du tissu aussi. Donc juste en se débrouillant on a trouvé des matières premières. J’ai appris entretemps qu’il y avait une boutique d’accessoires pour la mode qui était ouverte 2 jours par semaine et j’ai pu y aller acheter des élastiques. Pour cela nous avons monté une petite cagnotte avec des filles du foyer pour qu’on se cotise pour en acheter.

Pour l’instant, les masques que j’ai faits sont destinés pour les travailleurs du foyer et le personnel soignant, mais je me suis dit qu’on les aiderait aussi en se protégeant nous. Du coup je vais préparer plusieurs patrons de masques, puis je vais expliquer aux filles comment faire… c’est assez simple ! J’ai trouvé des tutos pour faire des masques sans couture, du coup les filles pourront en faire un pour elles-mêmes.

Quel message tu voudrais passer aux autres résidents de FJT ?
De faire attention aux gestes barrières ! Parce que si l’un d’entre nous est contaminé, ça va aller très très vite, c’est pour ça que l’on ne peut pas penser qu’à nous-mêmes. Comme tout le monde je trouve que cette situation est hyper anxiogène, j’aimerais bien que ça se termine au plus vite.